Japon, Taïwan, Corée
Bienvenue à vous sur "Le quart d'heure Asiatique", anciennement : Wareware no nippon uchu. Le but de ce forum est d'échanger, de partager et de découvrir tous les sujets autour de trois pays d'extrême Orient : le Japon, la Corée et Taïwan. Je vous invite à visiter notre forum pour découvrir notre monde. Si vous désirez une information supplémentaire, posez vos questions dans l'espace des invités, spécialement créé pour les invités perdus ou intéressés.

Allez, poussez les portes du club et découvrez le forum !
À bientôt,
Le staff
Japon, Taïwan, Corée

Le quart d'heure Asiatique : Bienvenue sur notre forum ! Ici nous parlons sur le Japon, la Corée et Taiwann
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Toute l'équipe de wareware no nippon uchu vous souhaite la bienvenue sur le forum !
Besoin d'aide, un renseignement ? Posez vos questions dans l'espace invité (panneau d'affichage pour les membres)
Que diriez-vous d'une première rencontre, les membres du club ! Intéressés ? Click ici

Partagez | 
 

 Chikuzen-Ni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiki Fūjin
Majordome Sombre
Majordome Sombre
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 21
Localisation : Si près... mais tellement loin

MessageSujet: Chikuzen-Ni   Dim 11 Mar - 1:45

Plat traditionnel japonais contenant plein de bonnes choses pour la santé (carotte, pousse de bambou, konnyaku,...) cuit dans un bouillon sucré-salé typiquement japonais (sauce soja, mirin, saké, sucre...).

C’est un plat de légumes et de poulet d’abord sautés a la poêle puis mijotés dans un bouillon très japonais! Servis avec un bol de riz.

Ce qui fait appeler ce plat “chikuzen-ni”, c’est sa façon de cuire, sauté puis mijoté dans le bouillon. C’est originaire d’une partie au Nord de Kyushu qui s’appelle “chikuzen”, une des grosses iles du Japon (celle a la pointe sud). Quand au petit mot “ni”, c’est une réduction de “niru”, qui signifie “mijoter”. D’où le nom : Chikuzen-ni, le plat mijoté de Chikuzen. Le plat est parti de Chikuzen et au fil des siècles est devenu une véritable spécialité japonaise.

Donc, ça veut dire que vous pouvez mettre les légumes que vous voulez. Faut juste penser a des légumes qui se défassent pas trop et qui se marient bien avec le gout japonais du bouillon.
Pour la viande, c’est pareil. C’est meilleur avec du poulet mais vous pouvez faire des expériences. Vous pouvez même ne pas mettre de viande du tout si vous êtes végétarien.

Pour les champignons, le shiitake déshydraté, c’est mieux que le frais. L’avantage c’est que l’eau dans laquelle on le ramollit en prend le goût et donne un bon parfum au bouillon.


Ingrédients :
Pour 4 personnes :
6 à 8 shiitake déshydratés
1 bloc de konnyaku (130 grammes environ) + une pincée de sel
1 carotte
1 racine de lotus (renkon) + 2 cuillère à café de vinaigre (blanc ou de riz) + 400ml d'eau
1 pousse de bambou précuite (takenoko)
1 gobou (bardane) + un peu de vinaigre de riz (pas oblige)
1 cuisse de poulet désossée (ou n’importe quel autre morceau du poulet) + 1 cuillère à soupe de saké
Quelques pois mange-tout + un peu de sel
Huile de sésame

Sauce :
200 ml de l'eau qui a servit a réhydrater le shiitake
400 ml d'eau
2,6g de dashi (celui que vous avez)
6 c.s. de sucre en poudre
6 c.s. de saké
6 c.s. de sauce soja japonaise
4 c.s. de mirin


Préparation (50 minutes environ) :
1. Mettre, à l'avance, les shiitake déshydratés à tremper dans un bol d'eau chaude et les couvrir d'une petite assiette pour qu'ils soient complètement submergés (sinon ils flottent). Ça prend environ 45 minutes.
2. Pendant que les shiitake se ramollissent, couper le bloc de konnyaku à la main ou à l'aide d'une petite cuillère pour obtenir des morceaux de taille "bouchée".
Les faire bouillir pendant une minute dans de l'eau puis les égoutter dans une passoire.
3. Éplucher la carotte et en couper les extrémités. Ensuite, la couper en petits morceaux, de biais en "coupant, tournant, coupant, tournant". On coupe de biais puis on fait tourner la carotte sur elle-même d'1/4 de tour, on coupe de biais, on tourne... Cela donne des morceaux taille "bouchée" qui cuisent et s'imprègnent du bouillon facilement car ils ont une surface plus large.
4. Puis, on épluche le rhizome de lotus et on le coupe de la même façon (couper, tourner).
On le laisse tremper 5 minutes dans l'eau froide et dans le vinaigre. Bien l’égoutter.
5. Couper la pousse de bambou pré-cuite de la même façon (couper, tourner).
6. Retirer l'excès de peau et de gras de la cuisse de poulet désossée. Le couper également en taille "bouchée". Arrosez avec le saké, mélanger et laisser reposer 1 minute. Retirer, en l'égouttant un peu, le saké. Cette technique permet d’enlever l'odeur trop forte de la viande.
7. Retirer les fils des pois mange-tout. Les faire blanchir dans de l'eau bouillante salée durant 1 minute. Ensuite on les passe sous l'eau froide et on les égoutte bien. Pour finir, on les coupe en deux, en diagonale pour faire joli.
8. Lorsque les shiitake sont complètement ramollis (donc au bout de 45 minutes), on les passe à la passoire en faisant attention de récupérer dans un bol l'eau dans laquelle ils ont trempé.
Cette eau est devenue un jus très parfumé qui servira plus tard pour la cuisson. Essorer un peu les shiitake. Enfin, couper le pied (mangeable mais trop dur) puis les découper en quatre.

Cuisson (45 minutes) :
1. Faire chauffer l'huile de sésame dans une grande poêle à hauts bords, ou mieux : un wok.
Sur feu vif, ajouter le poulet, les légumes, le shiitake et le konnyaku, un par un, en faisant sauter la poêle et remuant constamment pour tous les recouvrir d'huile sans les brûler.
2. Quand le poulet commence à être cuit (en tout cas, à l'extérieur), ajouter l'eau, le dashi et 200ml du jus de trempage des shiitake qui ont été mis de coté. Porter à ébullition sur feu moyen tout en retirant l'écume au fur et a mesure.
3. Quand ça bout, ajouter le sucre, le saké et la sauce soja et ajuster le feu pour que ça mijote.
Couvrir avec un couvercle léger, plus petit que la poêle (ou le wok) avec un trou au centre, afin d'être directement en contact avec les aliments. Ainsi le bouillon peut s'évaporer sur les cotés en même temps et les légumes et la viande s'en imprègnent uniformément. À défaut, le couvercle peut aussi être remplacé par du papier aluminium ou du papier sulfurisé que l’on plie ou coupez pour l'adapter à la taille de sa poêle (ou son wok).
4. Laisser mijoter doucement ainsi jusqu'à ce que tous les légumes soient cuits et le liquide soit diminué de moitié. Pour terminer ajoutez le mirin. Mélanger et laisser cuire une minute de plus. Juste avant de servir, ajouter les pois mange-tout.

Servir :
Mélanger et présenter dans une soupière ou un plat à bords haut. Le Chikuzen-Ni peut être mangé seul ou accompagné de riz japonais.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubi Roma-nya
Otaku convertis
Otaku convertis
avatar

Messages : 556
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 19
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Chikuzen-Ni   Mar 13 Mar - 19:13

sa a l'ai bon...mais compliqué 0.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yï Wà
Vigie
Vigie
avatar

Messages : 477
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 22
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Chikuzen-Ni   Ven 13 Avr - 10:20

pleins de trucs à mangerrrr ça à l'air exquissssssssssssssssssss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Fūjin
Majordome Sombre
Majordome Sombre
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 21
Localisation : Si près... mais tellement loin

MessageSujet: Re: Chikuzen-Ni   Ven 13 Avr - 10:25

Mici à vous deux ça me fais plaisir que vous prenez le temps de lire ce que j'écris. Faudra que je me remette à chercher des recettes pour vous ^^. En ce moment j'ai pas trop le temps à cause des révisions xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yï Wà
Vigie
Vigie
avatar

Messages : 477
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 22
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Chikuzen-Ni   Ven 13 Avr - 10:38

il faudrait écrire le petit livre des recettes qui remplisse le ventre xd
/Sbam/ ok ok ... *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Fūjin
Majordome Sombre
Majordome Sombre
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 21
Localisation : Si près... mais tellement loin

MessageSujet: Re: Chikuzen-Ni   Ven 13 Avr - 21:45

Mais nooon Hanako-san reviens ! Si tu écris ce livre je te l’achète tout de suite xD. Mais le Chikuzen-ni y figurerait obligatoirement ^^. Quand le plat est trop bon j'adore me remplir le ventre. Déjà pour commencer on peut prendre plein de recettes du forum, miam panda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chikuzen-Ni   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chikuzen-Ni
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japon, Taïwan, Corée  :: La cuisine :: Coin cuisine :: Recettes !-
Sauter vers: