Japon, Taïwan, Corée
Bienvenue à vous sur "Le quart d'heure Asiatique", anciennement : Wareware no nippon uchu. Le but de ce forum est d'échanger, de partager et de découvrir tous les sujets autour de trois pays d'extrême Orient : le Japon, la Corée et Taïwan. Je vous invite à visiter notre forum pour découvrir notre monde. Si vous désirez une information supplémentaire, posez vos questions dans l'espace des invités, spécialement créé pour les invités perdus ou intéressés.

Allez, poussez les portes du club et découvrez le forum !
À bientôt,
Le staff
Japon, Taïwan, Corée

Le quart d'heure Asiatique : Bienvenue sur notre forum ! Ici nous parlons sur le Japon, la Corée et Taiwann
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Toute l'équipe de wareware no nippon uchu vous souhaite la bienvenue sur le forum !
Besoin d'aide, un renseignement ? Posez vos questions dans l'espace invité (panneau d'affichage pour les membres)
Que diriez-vous d'une première rencontre, les membres du club ! Intéressés ? Click ici

Partagez | 
 

 Marché aux poissons de Tsukiji

Aller en bas 
AuteurMessage
Shiki Fūjin
Majordome Sombre
Majordome Sombre
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Si près... mais tellement loin

MessageSujet: Marché aux poissons de Tsukiji   Mar 14 Aoû - 14:05

Cet énorme marché de vente en gros de poissons et autres produits de la mer était tout d’abord situé à Nihonbashi où il y résida pendant 300 ans. C’était alors un marché privéqui alimentait en poissons la nouvelle capitale : Edo (ancien nom de Tokyo). Le grand séisme de 1923 détruisit presque entièrement le marché aux poissons de Nihonbashi. C’est alors que la ville de Tokyo entreprit de construire et d’établir un nouveau marché à Tsukiji.
Le principal marché de la métropole de Tokyo, plus connu sous le nom de marché aux poissons de Tsukiji (Tsukiji shijō) est le plus grand marché de gros du Japon et du monde pour les poissons et fruits de mer. Il fait partie de ces lieux emblématiques du Japon, l’endroit est immense, s’étalant sur 22 hectares. Communément appelé marché aux poissons, on y trouve également fruits, fleurs, légumes et viandes. Le marché se divise en trois zones distinctes, la partie extérieure où l’on trouve un grand nombre de commerces alimentaires (poissons, fruits, légumes et viandes) destinés aux particuliers, autour des milliers d’étals du marché se trouvent des centaines de petites échoppes et restaurants proposant de savourer du poisson frais ou cru. Les petits « restaurants » situés à proximité du marché ont l’avantage que le poisson y est frais et les prix peuvent être intéressants. Les deux autres zones sont le marché au poisson proprement dit, et enfin la zone dédiée à la vente aux enchères de thons. Aux abords du marché se trouvent quelques restaurants de sushi, ces petits établissements proposent parmi les meilleurs sushis de la ville. La visite du marché est vraiment un incontournable, il grouille de vie, le poisson est tellement frais qu’aucune odeur ne s’en dégage, et surtout il est emblématique de l’amour que portent les Japonais aux produits de la mer.

Le marché est ouvert tous les jours de 5h à 10h du matin sauf le dimanche.  Il est préférable, pour une visite, de venir entre 5h00 et 8h30 du matin après, le marché perd en intensité et s’endort tout doucement. Les ventes aux enchères de thons commencent à 5h30 du matin et se terminent à 9h00. À l’ouverture, les acheteurs commencent par repérer les meilleurs poissons. Chaque poisson porte un numéro afin de faciliter les transactions. Il arrive que des pièces de très grande qualité atteignent les 10 000 euros. Le thon rouge est la pièce la plus convoitée et malheureusement la plus menacée d’extinction à cause d’une pêche excessive. Dans un brouhaha indescriptible, les enchères commencent. On y trouve quotidiennement plus de 450 espèces de poissons qui proviennent des quatre coins du globe ; plus de 2 246 tonnes de poissons et autres produits de la mer qui y transitent et plus d’une dizaine de milliers de marchands et d’acheteurs qui viennent faire commerce dans ces lieux pour alimenter la capitale japonaise. Un bon nombre de petits commerçants proposent une dégustation gratuite des produits qu’ils vendent. Des dizaines de milliers de personnes et voitures motorisées déambulent dans ce dédale.
L’endroit le plus populaire, que tout le monde veut voir, c’est l’endroit ou les thons sont vendus aux enchères. Les gens qui veulent assister à la criée arrivent très tôt, vers 5h du matin voire un peu avant. Ils se voient remettre un gilet fluorescent et ont accès à un espace dans la salle d’où ils pourront voir la vente et prendre des photos. Il faut en tous les cas arriver tôt car sinon l’on ne peut plus rentrer. L'accès aux enchères est autorisé mais limité à une partie des hangars car il règne une telle activité qu'il serait impossible de laisser des touristes déambuler partout ne serait-ce que pour les risques liés à l'intense circulation des triporteurs et autres engins qui roulent à pleine vitesse.
Les touristes s'amusent à toucher les poissons ce qui ne plait pas forcement aux japonais pour qui la propreté à une grande importance. Les touristes sont souvent mal perçus car gênant le bon déroulement de la journée de vendeurs expérimentés. C’est pourquoi, il arrive que le marché leur soit interdit (notamment le mois de Décembre, car les fêtes de fin d'année provoquent une certaine saturation des lieux).


Criée aux thons, vente aux enchères
Le volume annuel à Tsukiji a chuté à 570 000 tonnes en 2006, contre environ 800 000 tonnes vingt ans plus tôt. Tsukiji est concurrencé par les grands supermarchés et les discounts, qui achètent directement aux pêcheurs sans passer par Tsukiji. De plus, le nombre de vendeurs a beaucoup baissé car de nombreux poissonniers ferment leurs portes, en raison de la crise. Le Japon consomme annuellement environ 500 000 tonnes de thon de qualité sashimi, dont environ 17 000 tonnes de thon rouge. Ce type de thon peut atteindre des prix très élevés au marché aux poissons de Tsukiji, lorsqu'il répond à de hauts critères de qualité. Le prix le plus élevé est atteint le 5 janvier 2012, première enchère de l'année : un thon rouge de 269 kg atteint le prix de 56,49 millions de yens.


Record du thon vendu le plus cher
La municipalité de Tokyo a annoncé que des gardes empêcheront les touristes d'assister aux ventes aux enchères de poissons entre le 15 décembre 2008 et le 17 janvier 2009 « car ils photographient au flash et touchent les thons pendant le déroulement des enchères ». La fermeture a finalement été réitérée a plusieurs reprises, et le 10 mai 2010, la zone des ventes aux enchères a été limitée à un quota de visiteurs fixé à 140.
Depuis le tremblement de terre du 11 mars 2011, la zone des ventes aux enchères est totalement fermée aux touristes, et la zone de vente des intermédiaires n'ouvre aux touristes qu'à partir de 9h.
Il reste possible de se rendre le matin dans le reste du marché et dans les restaurants de sushis et les petites poissonneries.

Le gouverneur de Tōkyō, Shintarō Ishihara, souhaiterait que le marché aux poissons soit déplacé d'ici 2012 dans un nouveau lieu à quelques kilomètres au sud, au bord de la baie de Tōkyō vers une des îles artificielles de la ville. Mais de nombreux professionnels du marché s'opposent à ce projet et du site proposé qui présente les traces de produits toxiques du fait de la proximité d'une industrie gazière. Le gouverneur considère l'emplacement de Tsukiji comme trop sensible aux tremblements de terre et pas assez salubre. Il annonce dans le même temps que le gouvernement métropolitain va engager 128 milliards de yens pour acheter les terrains nécessaires à ce déménagement.

Bien que les dépenses des ménages et des restaurants japonais pour, le poisson et les produits de la pêche aient diminuées pendant plusieurs années, le marché des produits de la pêche reste considérable. La pêche est l’une des premières activités vivrières du pays. Elle fait vivre des millions de familles japonaises. Le Japon n’importe pas seulement des poissons frais, réfrigéré, surgelé, salé, séché ou fumé  mais aussi  des poissons vivants (principalement des anguilles).
Les produits de la mer les plus importés sont les crevettes, les saumons et les truites puis le thon.
Il est cuisiné au Japon approximativement 3 000 espèces de poissons différents. Les poissons les plus appréciés et consommés sont les thons, les daurades, maquereaux, saumons, anguilles, bonites, crevettes, crabes. Il est aussi fait consommation de crustacés et d’œufs de poisson (saumon et hareng) pour la saison du nouvel an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Extravertidious
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 22
Localisation : next to Brest (Finistère)

MessageSujet: Re: Marché aux poissons de Tsukiji   Sam 18 Aoû - 10:08

J'ai vu pas mal de documentaires à la téloche sur ce marché au poisson. C'est impressionnant de voir les carcasses qu'on peut y trouver ! Quelques parts : ça me dégoute --"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warewarenonipponuchu.forumactif.fr
Kuroneko Gokou Ruri
Mangeur de Sushis
Mangeur de Sushis
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 21
Localisation : En nuit de pleine lune..je serais là..

MessageSujet: Re: Marché aux poissons de Tsukiji   Sam 18 Aoû - 14:29

*Parle à un thon* Toi là!!! Tu vas finir dans mon assiette. è_é //SBAM PIM BOOM COIN PAN// *Message inutile*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroneko-goth-yuri.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marché aux poissons de Tsukiji   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marché aux poissons de Tsukiji
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Avis de marché - Arles - Museon Arlaten - Conservation préventive
» Avis de marché - Bordeaux - restauration d'un spécimen (naturalia - crocodile)
» lasagne de poissons
» Avis de marché - Vannes (56) - Lot 2 sculptures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japon, Taïwan, Corée  :: La cuisine :: Coin cuisine-
Sauter vers: